Bonsoir, 

Aujourd'hui, j'ai lu d'une traite Le joueur d'échecs de Stefan ZWEIG (que je chroniquerai prochainement). Et ça m'a rappelé ses autres nouvelles que j'avais lues et littéralement A-D-O-R-E-E-S. J'ai décidé donc de vous les présenter brièvement. 

Commençons tout de suite:

 La peur : une dame bourgeoise qui trompe son mari avec un musicien est prise en flagrant délit sortant de son appartement par une femme qui prétend être son épouse. Elle va harceler la bourgeoise et la menacer de tout dire à son mari. Elle lui promet cependant le silence en échange de sommes considérables d'argent ainsi que des objets de grande valeur. Dans cette nouvelle, nous découvrons comment la bourgeoise va vivre sa peur, et comment son angoisse grandissante va impacter sa vie.(j'espère ne pas avoir déformé l'histoire, cela fait plus d'un an que je l'ai lue, quand-même!! :D )

la peur

La confusion des sentiments : une autre nouvelle de Zweig qui parle du lien qui va s'établir entre un étudiant et son enseignant, c'est grâce à cet enseignant que l'étudiant a commencé à apprécier les études et à faire des efforts. Ils vont commencer à échanger et à discuter, une sorte d'amitié sera tissée entre les deux, mais l'étudiant a du mal à cerner son enseignant, qui est tantôt chaleureux, tantôt distant...Confus, quoi!! D'où le titre! ^^'

confusion

 

L'étoile au-dessus de la forêt : Une nouvelle assez courte sur l'amour dévastateur,suivie d'autres nouvelles dont une qui m'a particulièrement touchée, il s'agit Des deux jumelles, ou l'histoire des deux soeurs qui ont choisi deux chemins diamétralement opposés mais qui ont tout de même fini par être en accord et emprunter le même chemin ensemble

.l'étoile

 

Lettre d'une inconnue : une jeune fille éperdument amoureuse d'un artiste, décide de lui envoyer une lettre pour lui écrire qu'un jour, ils étaient voisins, et que depuis qu'elle était petite, elle l'aimait sans qu'il ne s'en aperçoive, et que lorsqu'elle a déménagé, elle continuait à fréquenter son ancien quartier dans l'espoir de lui voler un regard. Elle lui raconte combien elle était jalouse de le voir sortir chaque fois avec une femme différente. Elle a réussi quelques fois à attirer son attention,il a fini par l'inviter à dîner, puis chez lui. Elle savait pourtant qu'il allait l'oublier, et qu'il ne se rappellerait plus d'elle, et pourtant, elle s'est donnée à lui. Des années sont passées et hop! même sénario!! Il l'a croisée, l'a trouvée attirante mais ne l'a pas reconnue. J'ai oublié de mentionner qu'elle a porté son enfant, et qu'elle ne le lui a  jamais dit car elle ne voulait pas lui imposer la paternité et la responsabilité. Elle a élevé son enfant seule jusqu'au jour où il mourût, et c'est ce jour-là qu'elle a décidé d'écrire à son père cette lettre pour tout lui dire et lui annoncer qu'elle comptait se suicider. J'en ai peut-être trop dit, je m'arrête là. Bien sûr, dans l'édition Le livre de Poche, cette nouvelle est suivie d 'une autre du même auteur, elle est assez courte que la première mais traite le même sujet: l'amour dévastateur. Je vous laisse les découvrir.

lettre

 _____________________________________________________

Pourquoi Stefan ZWEIG?

Pour moi, sa manière de parler de ses personnages et de les décrire aurait fait de Stefan un très bon psychanalyste, c'est d'ailleurs pour cette raison-là qu'il m'a complètement séduite. En plus, ses textes témoignent de sa grande érudition.

Je m'arrête à ce stade-là.

PS1 : Il se peut que j'aie déformé un tout petit peu les histoires par mes résumés, cela fait un bon bout de temps que je les ai lues. Prévenez-moi si c'est le cas pour que je les modifie.

PS2 : je parlerai du Joueur d'échecs dans un billet à part.

PS3: N'est-il pas mignon? (Cf. photo ci-dessous)

 

 

stefan_zweig

Voilà voilà, j'espère vous avoir donné envie de les lire, n'hésitez pas à partager ce que vous en pensez en commentaires.

Bonne nuit.

 

Rabia